spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Accueil arrow HISTORIQUE
HISTORIQUE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Voici une lettre de Mr Greloud (la personne qui à fait construire le bateau en 1933) adressé a un couple

domicilié a Lorient.

J'ai réecris celle-ci car l'originale n'est pas lisible une fois scannée

 

Anglet le 18 Mars 1974

Monsieur,

J'ai bien reçu votre lettre concernant "La Sirène" et je suis heureux d'apprendre que ce cher bateau existe toujours.

Je l'avais fait construire en 1933 à Bordeaux par les frères Salmoiraghi d'excellents charpentiers de marine
 
d'origine Italienne.

Le plan que malheureusement je n'ai plus, était une réduction d'un yacht américain le "Friendship" de

l'architecte Ralf Winslow paru dans la revue "The Rudder" de 1931.

Les dimensions étaient :

Longueur : 8 mètres
Largeur : 2m67
T.E : 1,54
Poids : 4300 Kg
Poids de la Quille 1550 Kg
Lest intérieur fonte 250

Surface voilure 41 m²
Greement Sloop à corne
Moteur aux castelnav 4CV mono essence

J'ai gardé ce bateau 5 ans.

Il était très marin et rapide. Imbattable dans les régates au "Handicap National" la jauge de l'époque en France.
 
Je l'ai revendu en 1937 pour faire construire dans le même chantier le plan original qui mesurait 10 m 40 pour
 
8250 Kg et 61 m² de voilure.
 
C'était le sloop "Arethuse" qui s'est perdu aux Antilles vers 1956, deux ans après que je l'ai vendu (voir

livre de Toumelin " Kurun aux Antilles".


L'acheteur de "La Sirène" ne l'a conservée qu'un an et l'a revendu à un Bayonnais qui naviguait surtout sur

le papier ! Puis la guerre est arrivée et le bateau amarré dans l'Adour sans que l'on s'occupe de lui a

passablement souffert.


Vers 1950 il a été racheté par un Mr Blanchy de Bordeaux et il est revenu à son port d'attache.

Bien réparé ( 3 bordés usés par le frottement contre les pontons durant la guerre) Il a repris carrière toujours

avec les mêmes succès en régate. Au décès de son propriétaire, il à été vendu en Méditerranée et

je l'ai perdu de vue jusqu'en 1970 où le hasard nous l'a fait retrouvé à Sète alors que ma femme et moi

faisions une croisière en Méditerranée. Il appartenait alors a un médecin de Narbonne, il était devenu

Sloop Marconi avec un moteur plus puissant. Son propriétaire semblait beaucoup l'aimer, mais ne faisiait

pas grand chose pour l'entretenir.

J'ai su par la suite qu'il était passé à Bordeaux du canal et qu'il se dirigeait vers la Bretagne mais j'avais
 
perdu sa trace. Nous nous sommes rendus plusieurs fois à Lorient depuis dans le bassin de la ville, mais
 
nous ne l'avons pas aperçu. Maintenant nous ne naviguons plus car l'âge de la retraite est venu, nous nous
 
contentons d'embarquer avec les amis qui ont acheté notre dernier bateau.


Pour revenir à "La Sirène" l'aménagement intérieur comprenait :


Partant du cockepit à bâbord : cuisine avec casiers à vaisselle et placards au dessus

à Tribord : Tablette avec cuvette rabattable et WC sous marin Simpson Laurence de Glasgow

Cabine : 2 banquettes tribord 2 bâbord et au dessus 2 couchettes en cabanes étagère au dessus.

En bout de cabine petites armoires a bâbord 2 tribord. Sous les couchettes 3 grands tiroirs sur chaque bord


Dans le poste : petite penderie, deux cadres rabattables, puits à chaine.


La table pliante était logée dans le poste.


Je vous envoie 3 photos qui vous permettrons de juger l'allure du bateau dans son veuvage.


Je souhaite vivement que vous puissiez remettre "La Sirène" en état, en regrettant que l'éloignement ne nous

permette pas de vous aider par nos souvenirs des détails des ferrures et du gréement.


Ma femme et moi restons cependant à votre disposition et vous prions de recevoir cher Monsieur, l'expression

de nos sentiments distingués.

Greloud

Image Exemple

Image Exemple



Image Exemple




Image Exemple

Image Exemple


 
< Précédent   Suivant >
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB